ânonner


ânonner
vi. gapni chaynab, yutib, tushunib bo‘lmaydigan qilib gapirmoq, ming‘irlamoq.

Dictionnaire Français-Ouzbek. 2009.

Смотреть что такое "ânonner" в других словарях:

  • ânonner — [ anɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1606; de ânon ♦ Lire, parler, réciter d une manière pénible et hésitante. ⇒ bredouiller. « Dans ces fables qu on nous fait ânonner » (Lacretelle). absolt « qu il bredouille, qu il ânonne, qu il cherche ses… …   Encyclopédie Universelle

  • ânonner — ÂNONNER. v. n. Ne lire ou ne répondre qu avec peine, qu en hésitant. Il y a deux ans que cet enfant va à l école, et il ne fait encore qu ânonner. Quand il soutint ses thèses, il ne faisoit qu ânonner. Il est familier. f♛/b] Il se prend… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ÂNONNER — v. n. Ne lire ou ne réciter, ne répondre qu avec peine, qu en hésitant. Il y a deux ans que cet enfant va à l école, et il ne fait encore qu ânonner. Ânonner en récitant sa leçon. Quand il soutint sa thèse, il ne faisait qu ânonner. Il est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÂNONNER — v. intr. Ne lire, ne réciter, ne répondre qu’avec peine, qu’en hésitant. Il y a deux ans que cet enfant va à l’école, et il ne fait encore qu’ânonner. ânonner en récitant sa leçon. Quand il soutint sa thèse, il ne faisait qu’ânonner. Il s’emploie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ânonner — (â no né) 1°   V. n. Lire ou réciter d une manière pénible et hésitante. •   Son éloquence ne nous a pas séduites, elle nous a diverties ; nous admirions comme, en ânonnant, il ne laissait pas de sortir heureusement de toutes ses périodes, SÉV.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ânonnement — [ anɔnmɑ̃ ] n. m. • 1695; de ânonner ♦ Action d ânonner; paroles ânonnées. ● ânonnement nom masculin Action d ânonner. ânonnement n. m. Action d ânonner. ⇒ÂNONNEMENT, subst. masc. Action d ânonner : • 1. Blessé du succès de Rodenbach, le vieux… …   Encyclopédie Universelle

  • ANNONE — À l’origine, le mot «annone» désignait l’approvisionnement de Rome, qui fut conçu sous la forme d’un impôt en nature versé par les provinciaux; par la suite, il reçut un second sens et s’appliqua au service administratif chargé de collecter ce… …   Encyclopédie Universelle

  • anone — [ anɔn ] n. f. • 1740; anon 1556; de l esp. anona, de même o. que ananas ♦ Fruit charnu, sucré et parfumé, appelé aussi pomme cannelle (⇒ corossol), d un arbre des régions équatoriales; cet arbre lui même (anonacées), rappelant le pommier. ⊗ HOM …   Encyclopédie Universelle

  • épeler — [ ep(ə)le ] v. tr. <conjug. : 4> • XV e; espelt XIe; frq. °spellôn « raconter » 1 ♦ Nommer oralement successivement chacune des lettres de (un mot). Voulez vous épeler votre nom ? Épeler les mots d une dictée. Les sigles sont épelés. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • lire — 1. lire [ lir ] v. tr. <conjug. : 43> • fin XIe; lat. legere I ♦ 1 ♦ Suivre des yeux en identifiant (des caractères, une écriture). Lire des lettres, des caractères, des numéros. Lire une écriture difficile, un manuscrit. ⇒ déchiffrer.… …   Encyclopédie Universelle

  • ânonnement — (â no ne man) s. m. Action d ânonner. ÉTYMOLOGIE    ânonner …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.